Techniques

Les Techniques

Asana, la posture

La posture se distingue d’une gymnastique, elle est expérience intérieure avant d’être savoir faire. Il ne s’agit pas d’acquérir une plus grande habilité physique mais d’exister « d’être ». Asana de « as » être dans un état stable et durable.

La perspective de la posture est une recherche, un chemin d’intériorité.
Les postures dans leurs multiplicités (debout, assises, couchées, pliées) tentent de rendre au corps et à l’esprit rétrécis, rigidifiés, inhabités, la libre circulation de l’énergie de vie. Bien qu’ayant une forme propre codifiée dans les moindres détails, c’est dans ce cadre que chacun va pouvoir découvrir sa singularité, s’écouter, accepter les modifications internes journalières : fatigue, tension, bonheur qui vont s’exprimer dans la pratique et modifier l’état de tension, la longueur du souffle, le mouvement du mental.

Outre l’aspect physique d’assouplissement et de tonification, les asanas aident à rendre conscientes les 3 grandes zones du corps : ventre, cœur, tête, trois façons de percevoir le monde : l’instinct, l’affectif, l’intellect. Asana va unifier, fluidifier l’énergie, le corps réinvesti par la conscience redécouvre son histoire et le plaisir d’être vivant.

En résumé asana joint le corps et l’esprit pour avancer vers l’unité. Se poser, s’installer, s’asseoir dans cet état paradoxal « stira sukka », « structure et douceur », « fermeté et aisance » sortir enfin du jeu incessant des opposés, des tiraillements, être neutre, s’habiter dans un présent au goût d’éternité.

Karana, l’enchaînement

Afin de respecter le corps, les postures sont préparées par des Karanas, enchaînements aidant aussi à fluidifier, assouplir, à ralentir progressivement le flux mental et de favoriser l’immobilité de la posture.
Les gestes synchronisés avec le souffle, inspiration-expiration, ouverture-fermeture se succèdent, poussant et repoussant la conscience dans tous les recoins du corps mettant l’homme au diapason du cosmos.

Surya namaskar : la salutation au soleil est un des Karanas classiques du Yoga. L’origine de cet enchaînement vient sans doute des Perses, ce peuple avait une religion monothéiste avec comme dieu suprême Ahura-Mazda « Le seigneur de la lumière et du ciel ». Au VIIème siècle les Parsis s’installent en Inde et ce rituel solaire se serait intégré dans les pratiques yogiques.

De nombreuses écoles de Yoga ont adopté cette pratique, il en existe de nombreuses variantes modifiant la technique de base. Comme le dit la tradition, il y a autant de manières de pratiquer Surya namaskar qu’il y a de Yogis sous le soleil.

Surya namaskar représente le cycle de toute vie, c’est un exercice qui nous relie aux énergies cosmiques développant la souplesse, la force, la fluidité et la qualité du souffle, composé de 12 mouvements, c’est un formidable outil au service du développement de la conscience.

Pranayama, l’ajustement des souffles

Techniques de respiration dans le Hatha Yoga visant à améliorer les qualités du souffle et calmer l’agitation du mental.
En prenant conscience de notre respiration, nous cherchons progressivement à la rendre plus lente, ample, régulière et subtile, et préparons le corps et l’esprit à la méditation.

Michèle Calendon

© 1982 - 2022 Les chemins du yoga

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer